Spectral museum

 

Dans le cadre de Saisons Partagées, L’île d’en face programme une soirée de projection de films d’artistes.

“Spectral museum” présente deux films d’artistes, « Secteur IX B », de Mathieu K. Abonnenc et « Into the Interior (Last day of the permanent exhibition) », de Katarina Zdjelar.
Ces films abordent des problématiques contemporaines émergeant autour de la constitution de collections muséales issues d’anciennes colonies belges et françaises, du Congo et du Sénégal.
Depuis les années 60, décennie au cours de laquelle la plupart des États d’Afrique obtiennent leur indépendance, un mouvement de pensée s’initie progressivement autour de l’entreprise coloniale. Ces films portent alors un regard sur le positionnement des institutions et administrations européennes, sur la manière dont celles-ci assument leur héritage et prennent position par rapport à cette histoire coloniale.

Into the Interior (Last day of the permanent exhibition), de Katarina Zdjelar, porte sur le Musée Royal de l’Afrique Centrale en Belgique. La vidéo en diptyque alterne entre des images des réserves du musée, des vues en plans resserrés d’animaux et de peintures de paysages.
Les images sont tournées en 2013, année où le musée ferme pour rénovation dans une volonté de repenser le projet du muséograhique. Cette entreprise, toujours en cours à l’heure actuelle (réouverture en 2017), témoigne d’un changement de paradigme concernant la transmission et la prise en compte de l’histoire coloniale belge au sein d’une institution muséale.

Le film de Mathieu K. Abonnenc, Secteur IX B, suit la recherche de Betty, anthropologue française. Elle voyage entre le musée de l’IFAN* à Dakar et le musée de l’Homme à Paris, croisant les spectres du musée, analysant des archives et questionnant sans cesse sa position de chercheuse. En échos aux écrits de Michel Leiris ﹣ poète, ethnographe, critique d’art, essayiste et fervent opposant à la colonisation ﹣ qui a initié dans les années 30 une nouvelle forme d’écriture du carnet de route avec L’Afrique fantôme**, le film livre les émotions et états psychologiques de la chercheuse, en proie à ses démons.


* IFAN : Institut fondamental d’Afrique noire à Dakar, Sénégal qui a succédé en 1966 à l’Institut français d’Afrique noire, (conservation du même sigle).
** Michel LEIRIS, L’Afrique fantôme. De Dakar à Djibouti (1931-1933), Première parution en 1934, Nouvelle édition de 1981, Collection Tel (n° 125), Gallimard, Parution : 11-02-1988

 

© Mathieu K. Abonnenc, Secteur IX B, 2015, 41′, courtesy et coproduction de la galerie Marcelle Alix & Red Shoes productions

graphisme : Antonin Faurel

Publicités